comprendrevotrechien

Comment le comportement des chiens évolue au fil des ans

Les chiens, comme tout autre être vivant, présentent des changements significatifs dans leur comportement à mesure qu’ils vieillissent. Si vous avez déjà eu un chiot, vous avez certainement observé une évolution constante de son comportement jusqu’à ce que l’on appelle le troisième âge du chien.

Etude comportementale

Cependant, il est bon que vous sachiez que le comportement d’un chien n’est pas dicté par des caprices ou autre chose, mais qu’il est la conséquence de certains problèmes éventuels, voire de nature pathologique. Parmi les attitudes habituelles d’un chien âgé, il y a une plus grande tendance à aboyer. Cette tendance est provoquée par une sorte de désorientation due, par exemple, à des problèmes liés à des dysfonctionnements cognitifs ou peut-être à un état de surdité, sans oublier la possibilité que le chien lutte contre une douleur persistante.

Le conseil est donc de consulter un vétérinaire pour savoir s’il y a des problèmes et dans le cas où il n’y aurait pas de problèmes pathologiques, il sera préférable d’éduquer votre chien pour éviter qu’il aboie continuellement. Une autre attitude qui se manifeste chez le chien, surtout lorsqu’il est âgé, est une certaine tendance à se réveiller pendant la nuit et, en tout cas, à souffrir d’insomnie. Cette attitude peut être causée par la perte de l’ouïe ou de la vue, qui affectera la qualité du sommeil, mais aussi par la possibilité de devoir faire ses affaires.

Problèmes de santé

Parmi les comportements du chien qui peuvent changer lorsqu’il devient âgé, il y a une certaine tendance à ne plus tolérer certains bruits qui ne le dérangeaient pas auparavant. Il est évident qu’il réagira de manière immédiate à ces bruits en aboyant ou en présentant une plus grande agressivité qui, à vos yeux, pourrait être considérée comme totalement injustifiée. Ainsi, des pathologies qui peuvent être assez graves peuvent amener votre chien à avoir des comportements non optimaux.

Par exemple, votre chien pourrait être aux prises avec des phobies ou des situations qui déclenchent des sentiments de peur dans son âme, il pourrait être plus destructeur en allant ruiner différentes parties de vos meubles. Il peut aussi arriver qu’il commence à faire ses affaires dans la maison, ce qui ne représente pas un manque de formation mais détermine la possibilité qu’il y ait des pathologies comme des tumeurs qui ne lui permettent pas d’être aussi habile dans la gestion de ce besoin. Enfin, le chien peut aussi être plus susceptible et irritable et lutter contre des désagréments émotionnels tels que l’anxiété de séparation, ce qui l’amènera à avoir des attitudes qui pourraient apparaître comme injustifiées.

Quitter la version mobile